Prise en charge

Conseil des femmes de Polynsie Franaise TAHITI

Conseil des femmes de Polynsie Franaise TAHITI
 
prise en charge des femmes battues

• Le certificat médical
La délivrance de ce certificat est gratuite auprès du Centre Hospitalier de la Polynésie Française, des hôpitaux périphériques et des dispensaires. Il est payant auprès des médecins libéraux.

• La plainte
- Consulter un médecin pour les soins et pour l’obtention d’un certificat médical précisant notamment les constatations des coups et la durée de l’incapacité totale de travail (ITT).

Le certificat médical n’est pas obligatoire pour déposer plainte. Mais il reste une pièce importante pour engager la procédure judiciaire.

- S’adresser aux services de police ou de gendarmerie pour déposer une plainte ou consigner des déclarations dans une main courante (DSP pour les secteurs PPT et PIRAE) ou un procès verbal de renseignement (Brigades de Gendarmerie de son lieu de résidence). La Police Municipale n’est pas compétente en la matière. Dans les îles dépourvues de brigades de gendarmerie, le maire de la commune est le premier officier de police judiciaire (OPJ) en capacité de recueillir la plainte et de la transmettre aux autorités compétentes.

Si la victime ne souhaite pas porter plainte, la posture professionnelle du travailleur social doit consister à permettre à la personne de faire un choix éclairé : l’informer en quoi la plainte pourrait être utile, ne pas nier les risques qui peuvent exister tout en les situant à leur niveau le plus juste et permettre à la personne de décider de ce qui est le meilleur choix pour elle et pour ses proches.

• La prise en charge au Pu O Te Hau