Conseil des femmes de Polynésie Française TAHITI

Conseil des femmes de Polynésie Française TAHITI



La pension alimentaire :

Chacun des parents, même séparés, doit contribuer à l’entretien et à l’éducation des enfants à proportion de ses ressources et des besoins de l’enfant.

Cette contribution se fait sous la forme d’une pension alimentaire versée, selon le cas, par l’un des parents à l’autre, ou à la personne à laquelle l’enfant a été confié.

Modalités de cette pension alimentaire peuvent être librement fixées par convention entre les parents et homologuées par le juge, ou fixées par ce dernier dans le cadre de l’ordonnance de protection organisée par la loi de 2010.

En cas de non paiement d’une période de 3 mois, le parent en charge de l’enfant peut saisir l’huissier de justice. Il peut être orienté vers lieu de conseil juridique pour les démarches à effectuer.